Adapter son contenu éditorial en fonction des éventuelles nouvelles perspectives du référencement web en 2018

Adapter son contenu éditorial en fonction des éventuelles nouvelles perspectives du référencement web en 2018

Adapter son contenu éditorial en fonction des éventuelles nouvelles perspectives du référencement web en 2018

Voilà maintenant plus de deux décennies que les métiers du web ne cessent de s’ajuster aux attentes des internautes et des moteurs de recherche. Pour figurer dans les hautes sphères des SERP, le SEO est devenu incontournable. Aujourd’hui, quelles pourraient alors être les nouvelles perspectives de ce milieu perpétuellement évolutif ? Mieux encore, comment optimiser son contenu éditorial en fonction de ces nouvelles règles du jeu ?

Le référencement, toujours incontournable

Il n’est pas étonnant de rencontrer si souvent le mot référencement lorsqu’il s’agit du contenu d’un site internet. Peu importe la vocation de ce dernier, il ne peut contourner le référencement s’il souhaite être lu et connu, un tant soit peu.
Pourquoi ? Parce que l’écosystème du web ne met pas naturellement en relation les producteurs de contenus web et les internautes qui en sont avides. Il y a tant de domaines, de thèmes abordés et de sites sur le web qu’il devient quasiment impossible de faire connaître un site internet sans un minimum de stratégie.

Le plus souvent, ce sont les mots-clés qui créent le lien entre les internautes effectuant des recherches et les sites internet produisant les contenus correspondants. Encore faut-il trouver les bons mots-clés pour se positionner sur les bonnes niches.

Etat des lieux sur les stratégies de choix de mots-clés

Jusqu’ici, les professionnels du web ont vu se succéder de nombreux outils pour choisir efficacement les mots-clés à utiliser dans leur contenu web.

Entre autres, il y a Google Adwords développé par le moteur de recherche californien. Mais on en trouve de plus pointus, comme Yooda Insight ou encore SEMrush.

Ces outils ont un point commun : leur principe est de recenser les mots-clés les plus recherchés par les internautes. Un site qui traite de l’énergie verte va alors effectuer une étude préalable sur les mots-clés les plus utilisés sur cette thématique, puis adapter leurs contenus en fonction de ces paramètres.

Cependant, cela a généré à une recrudescence importante de sites dont les contenus étaient à faible valeur ajoutée. Certains se retrouvaient au-delà de la ligne de flottaison des SERP sans pour autant proposer de vraies solutions aux problématiques des internautes. Les moteurs de recherche sont alors devenus de plus en plus pointilleux quant à la qualité de cette expérience utilisateur. Il a fallu coupler ce référencement à une vraie stratégie de contenu.

Et si on raisonnait autrement?

Voilà donc où nous en sommes : le contenu éditorial et les stratégies SEO doivent désormais aller de pair. Mais est-ce bien suffisant pour qu’un site internet puisse se démarquer ? Si tout le monde se met déjà à le faire, comment se positionner efficacement ?

L’intention de recherche semble être une piste sérieuse. En utilisant des outils pour trouver les mots-clés les plus utilisés par les internautes, les sites pouvaient obtenir de bons résultats en SEO. Mais en ciblant des mots-clés plus précis, ils peuvent alors sortir du lot.

Pour cela, il faut se pencher sur ce qu’on appelle les intentions de recherche. En termes simples, il s’agit de comprendre d’emblée l’intention qui va avec le mot-clé utilisé par l’internaute.

Il existe trois types d’intention de recherche :

– l’intention de recherche informationnelle ;
– l’intention de recherche navigationnelle ;
– l’intention de recherche transactionnelle.

Vous comprendrez aisément que les objectifs sont clairement différents. Prenons l’exemple d’un site d’e-commerce qui veut vendre des jeans. Il suffit d’expérimenter quelques mots-clés sur Google pour voir l’importance de considérer cette intention de recherche.

En tapant « jean tendance 2018 », on tomberait essentiellement sur des liens pointant vers des sites à contenu éditorial : des blogs sur les nouvelles tendances, des tutoriels, etc. Il est donc évident qu’un tel mot-clé ne pourrait coïncider avec les attentes du site qui vise plutôt un public « acheteur ».

Il est donc important de se tourner vers un mot-clé dont l’intention de recherche est transactionnelle. Le plus souvent, il suffit d’ajouter un détail concernant le prix. En effet, il est évident qu’une personne qui tape « jean 2018 pas cher » n’est plus au stade de la recherche d’informations mais plutôt du passage à l’acte.

Les tendances des SERP ne mentent pas. Il suffit d’expérimenter les mots-clés sur Google pour mesurer leur pertinence par rapport à une intention de recherche précise. La nature du site en position zéro ainsi que les éléments dans l’encart « autres questions posées » devraient vous indiquer sans ambiguïté le type d’intention de recherche.

Loading...

Expect nothing, live frugally on surprise. - Alice Walker