E-commerce : les bonnes stratégies marketing en 2018

E-commerce : les bonnes stratégies marketing en 2018

E-commerce : les bonnes stratégies marketing en 2018

Une étude sur le marché de l’e-commerce

Réalisée sur 93 commerçants en ligne de 15 pays européens, la dernière enquête de Searchenginepeople révèle que le marché de l’e-commerce se développe considérablement. Durant les 12 derniers mois, il est en effet observé que le nombre de visites et le revenu généré ont crû respectivement de plus de 30% et de 38%. Les spécialistes prévoient une hausse de rentabilité de l’ordre de 30% l’année prochaine. Les résultats de l’étude mènent à des conclusions qui semblent déterminantes quant aux stratégies marketing e-commerce à adopter en 2018. L’an prochain, pour faire aboutir leurs stratégies marketing, les commerçants en ligne doivent :

  • retenir leurs clients fidèles ;
  • minimiser le temps de chargement de leur site ;
  • se focaliser sur le taux de conversion mais pas que ;
  • profiter de l’e-mail marketing.

Retenir les clients fidèles

Générant 51% du trafic, les clients fidèles ont tendance à dépenser plus et affichent un taux de conversion supérieur de 25% à celui d’un premier acheteur. Les magasins en ligne ont ainsi intérêt à les retenir. Pour cela, ils doivent établir une stratégie de loyauté à la marque et une stratégie de rétention client. Du remarketing, en passant par la relance par e-mail jusqu’aux offres promotionnelles sur les réseaux sociaux, les enseignes doivent se mobiliser pour fidéliser leurs clients.

Minimiser le temps de chargement du site e-commerce

À l’image des consommateurs, les moteurs de recherche privilégient les sites e-commerce rapides, qui ont un temps de chargement réduit. Selon l’étude de Searchenginepeople, la vitesse de chargement doit tout au plus être de 8 secondes pour qu’il n’y ait pas de répercussion négative sur le taux de conversion. Il faut noter que les marchands en ligne doivent par ailleurs renforcer leur marketing de contenu étant donné que les critères de Google pour son indexation mobile-first sont devenus plus stricts dans le sens où il accorde davantage de priorité aux contenus comme à l’affichage en version mobile. L’optimisation pour la consommation numérique mobile se présente comme un enjeu de taille pour un marketing e-commerce réussi en 2018. Comparé à 2016, son trafic engendre 67% de conversions supplémentaires et ses usagers sont deux fois plus susceptibles à se transformer en clients.

Se focaliser sur le taux de conversion mais pas que

Dans le domaine du marketing e-commerce, le taux de conversion préoccupe systématiquement les marchands en ligne. L’étude de Searchenginepeople indique que 52% d’entre eux enregistrent un taux inférieur à 1%. Un tel niveau est-il trop faible ? En réalité, l’appréciation dépend du contexte, des tendances du secteur et du niveau de concurrence.

L’année prochaine, les enseignes doivent par ailleurs orienter leur préoccupation sur deux autres stratégies à savoir l’accroissement du trafic organique et direct (en renforçant leurs techniques de référencement naturel et en s’adonnant à des activités destinées à améliorer la notoriété de la marque) et un marchéage axé sur la recommandation (grâce à la collaboration avec des entreprises de renom, déjà positionnées et influenceurs du marché).

Utiliser l’email marketing

En 2018, l’e-mail reste toujours pertinent en matière de marketing e-commerce. L’étude évalue à 2,25% son taux de conversion et les campagnes d’e-mail marketing dégagent des revenus nettement plus élevés que celles des autres canaux numériques. Ainsi, il se présente comme le canal numérique le plus efficace. Néanmoins, il est constaté que 50% des sites de commerce en ligne n’y ont pas recours. Ils laissent ainsi échapper une opportunité non négligeable.

Loading...

Expect nothing, live frugally on surprise. - Alice Walker