La traduction SEO multilingue de votre site web : comment procéder ?

La traduction SEO multilingue de votre site web : comment procéder ?

La traduction SEO multilingue de votre site web : comment procéder ?

Pour développer votre activité à l’international, le passage en mode multilingue s’avère indispensable. En plus de booster la visibilité de votre site web, cela facilite la navigation des futurs prospects. Toutefois, procéder à la traduction SEO est plus complexe qu’il n’y paraît. Explications.

À quel moment procéder à la traduction SEO de son site internet ?

Les internautes utilisent habituellement des logiciels pour traduire les sites web sur lesquels ils naviguent. Ces outils possèdent cependant des failles qui peuvent déformer les propos contenus dans les articles. La traduction peut être erronée, d’où l’intérêt de créer un site multilingue.

La création d’un site web avec une bonne traduction SEO implique un certain investissement, aussi bien en termes de temps que de budget. Rien ne peut toutefois garantir un bon référencement de votre site web dans d’autres langues tant que votre site principal ne fonctionne pas correctement. Choisir le moment propice pour y procéder est alors essentiel, surtout si votre budget est limité.

Au départ, pour un site nouvellement créé, la traduction SEO peut s’avérer inutile. En effet, l’utilisation d’une langue principale, le français en l’occurrence, suffit pour un bon référencement. Cela permet de bien vous situer et de vous faire connaître avant d’investir dans le lancement d’un site multilingue.

Par la suite, lorsque vous atteignez un bon positionnement et que vous observez une augmentation des prospects étrangers, vous pouvez envisager de franchir le cap. Passer à un site multilingue vous permettra de percer le marché international.

Comment procéder à une traduction SEO de son site web ?

Une fois que votre site principal est placé en bonne position par les moteurs de recherche, la prochaine étape de son évolution s’impose d’elle-même. Pour cela, il vous faut penser à une traduction SEO pertinente et ne pas vous contenter d’une simple traduction de vos contenus. Il est ainsi recommandé de procéder comme suit :

  • Trouver le meilleur système de gestion de contenu (SGC) pour vous assurer de structurer votre site le plus parfaitement possible ;
  • Effectuer une collecte de mots-clés pertinents conformes à votre thématique dans les différentes langues que vous souhaitez intégrer à votre site web ;
  • Créer une transcription des contenus les plus populaires sur votre site principal (ou de votre blog si vous en avez) pour assurer le partage et les visites sur la version multilingue ;
  • Promouvoir la version multilingue grâce à un maillage vers votre site principal pour assurer sa visibilité et surtout son bon référencement.

Le SGC permet une mise à jour simultanée sur la base de votre site principal sans nécessiter votre intervention. La gestion des stocks est ainsi facilitée pour les sites de commerce par exemple. Si vous ne disposez pas encore d’un tel système, WordPress, Magneto, Joomla et Drupal sont les SGC les plus répandus pour une traduction SEO efficace.

La recherche de mots-clés propres à la langue que vous aurez choisie est également nécessaire, car ils diffèrent selon la langue utilisée. Un mot-clé français par exemple peut être moins pertinent lorsqu’il est traduit. Le référencement du site est donc moins établi.

Les deux derniers points sont d’ailleurs très importants, car ils donnent d’ores et déjà à votre site une bonne valeur dans leur référencement. En effet, le maillage permet à votre site multilingue de profiter de la notoriété de votre site principal.

Comment référencer votre site traduit SEO ?

Il existe une méthode simple pour permettre aux navigateurs de repérer facilement votre site internet traduit et ainsi assurer son référencement. Il s’agit d’utiliser des balises Hreflang. Ces dernières informent les robots de Google sur la langue de votre site. Le pays dans lequel votre site web est hébergé passe ainsi en second plan lors des recherches effectuées par les internautes.

De sa structure dépendra également le trafic de votre site traduit SEO. En effet, pour cibler des prospects internationaux, faciliter la navigation sur votre site à l’aide d’une bonne structure est impératif.

Il existe cinq types de structure que vous pouvez adopter :

    • La création de liste de vos domaines internet dans un premier niveau ;
    • La création de sous-domaines de premier niveau en mode générique ;
    • La création de sous-dossiers de vos contenus de premier niveau en mode générique ;
    • Les paramétrages URL ;
    • L’emploi de cookies pour paramétrer automatiquement la langue à celle de l’internaute.
Loading...

Expect nothing, live frugally on surprise. - Alice Walker